Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vous êtes monocle ou coupe-gorge ?

Publié le par Freddy CRESPIN

Aujourd'hui, c'est avec les pare-brises que nous allons nous amuser. Car, justement, dans l'histoire automobile, ceux-ci ont bien évolué pour aller d'une forme simple (car les constructeurs ne pouvaient pas mieux faire avec la technologie d'époque), à des formes complexes qui, même si elles sont esthétiquement jolies, amènent le propriétaire à devoir payer très cher un changement de pare-brise...

Nous allons donc essayer de lister toutes les formes de pare-brises qui ont existé, ainsi que la façon dont ils étaient positionnés sur la voiture...

Vous êtes monocle ou coupe-gorge ?

Sans pare-brise

La première voiture équipée d'un pare-brise est apparue dès 1874, mais pendant très longtemps de nombreux modèles sortaient sans ; c'est bien entendu inconcevable aujourd'hui, mais il ne faut pas oublier qu'à l'époque ces voitures ne roulaient pas à des vitesses folles !

Vous êtes monocle ou coupe-gorge ?

Pare-Brise droit fixe

Pare-brise d'un seul tenant, tout droit debout, entouré d'un cadre ou d'une carrosserie.

Autant dire que la prise au vent est importante...

Vous êtes monocle ou coupe-gorge ?

Pare-Brise droit avec ouverture

Ce pare-brise est également droit debout et fixé à la carrosserie ; il pouvait cependant être incliné vers l'extérieur pour apporter (sans doute...) une aération lorsque la voiture était totalement fermée.

Vous êtes monocle ou coupe-gorge ?

Pare-Brise droit rabattable

Ce système a été inventé pour l'armée, pour permettre un champ de tir à 360° mais surtout pour éviter les reflets lors que celui-ci était camouflé.

Vous êtes monocle ou coupe-gorge ?

Pare-brise droit "Coupe-Gorge"

Cette image de "coupe-gorge" est donné aux pare-brises sans entourage supérieur, avec donc le bord de vitre du dessus directement accessible "au touché"...

Vous êtes monocle ou coupe-gorge ?

Pare-Brise droit avec séparation centrale

Au début du siècle, il n'était pas possible de concevoir des grandes vitres de pare-brise, les constructeur accolaient donc deux vitres l'une à coté de l'autre pour former un grand pare-brise, avec une séparation centrale verticale.

Vous êtes monocle ou coupe-gorge ?

Pare-Brise en V avec séparation centrale

Avec le même problème que pour le pare-brise droit avec séparation centrale, certains constructeurs ont souhaité rendre plus esthétique le pare-brise en le concevant légèrement en V, ce qui rendait la voiture bien plus joli qu'avec un pare-brise tout droit.

Vous êtes monocle ou coupe-gorge ?

Pare-brise panoramique

C'est le pare-brise moderne tel qu'on le voit tous les jours aujourd'hui.

Vous êtes monocle ou coupe-gorge ?

Pare-brise en forme de monocle

Ce nom tient juste en la forme ronde du pare-brise. On retrouvait ce type de pare-brise sur les voitures du début du XXème siècle.

Source : http://www.arthomobiles.fr/bonhamsgp13/bonhams13.htm

Vous êtes monocle ou coupe-gorge ?

Pare-brise "saute-vent"

Ce pare-brise est le plus aérodynamique qui soit ; il permet au conducteur de ne pas être obligé d'avoir un casque à des vitesses honorables et en même temps d'être aérodynamique à des vitesses plus élevées. On retrouve ce type de pare-brise sur des voitures typées circuit.

Vous êtes monocle ou coupe-gorge ?

Pare-brise "saute-vent" enveloppant

Ce type de pare-brise se trouve sur les voitures sans portière, donc essentiellement les voitures de courses comme les formule 1. Il protège l'avant et les cotés du pilote, est d'un seul tenant et ne nécessite généralement pas de montant et support.

Vous êtes monocle ou coupe-gorge ?

​Pare-brise "brooklands" / Aeroscreen

C'est un petit pare-brise qui, généralement, ne protégeait que le conducteur ; l'idée était que le pare-brise pèse le moins lourd possible et protège quand même le conducteur.

On trouve aujourd'hui des kits pour en installer un pour le conducteur et un pour le passage, sur les modèles compatibles.

Vous êtes monocle ou coupe-gorge ?

Pare-brise en forme de bulle

Avec ce type de pare-brise, on est plus dans le délire d'ingénieur que dans de la réelle technologie de pointe ; au moins, le conducteur aura le mérite de ne pas passer inaperçu, et ce dans tous les sens du terme...

Commenter cet article